Cet article vous plait ? partager-le !

Lisez en : 3 minutes et 43 secondes

Le trafic est ce qui importe lorsqu’on crée un site Web n’est-ce pas ?  Avec cette check-list que je vais vous montrer, vous allez pourvoir commencer à comprendre comme nous en agence Web, comment on peut faire décoller plusieurs sites Web de certains clients pour que ces sites Web accueillent en moyenne 2000 visites par mois. Et c’est ce qui tout le monde souhaite quand on commence.

Comme on ne crée pas de site Web parce qu’on veut se faire plaisir, j’ai regroupé certaines techniques qui ont marché pendant qu’on faisait leur référencement  (nos clients en agence Web) naturel sur le moteur de recherche Google.

En un premier temps il faut savoir que le référencement naturel ne se fait pas tout d’un coup en moins de quelques semaines. Comme tous les Webmarketer le disent c’est un travail à longue traîne mais, qui finit par payer en fin de compte. C’est ce qu’il faut comprendre lorsqu’on veut référencer son site Web.

En deuxième temps, il faut pouvoir définir nos objectifs de référencement sur les moteurs de recherche. C’est-à-dire les mots clés, les requêtes qui nous intéressent.

En troisième temps, il faut connaître le message qu’il faut faire passer aux internautes afin de les attirer à cliquer sur nos annonces. Alors, il faudrait rédiger copieusement au brouillon les types de message souhaités pour convaincre les utilisateurs d’aller jusqu’au bout de l’information.

Après ça, vous pouvez commencer cette check-list pour emmener du trafic sur son site web  par une notion que je nomme :

L’optimisation on-site : comprendre cette notion 

Qu’est-ce que c’est ?

 On dit le plus souvent que l’optimisation on-site est ce qui influe le plus rapidement sur le positionnement , le trafic, et l’autorité de nom de domaine d’un site Web. C’est-à-dire que votre contenu doit être orienté ‘’Utilisateur’’. Ce qui veut dire qu’il faut toujours travailler l’optimisation on-site et on-page SEO en gardant à l’esprit l’expérience utilisateur.

Comment le faire ?

  • Il faut maintenir une structure facile d’utilisation

Vous devez faire en sorte que l’utilisateur s’en sorte lorsque il effectue une visite sur votre site Web. Le temps de chargement de votre site  Web doit être court. Environ trois (3) secondes c’est suffisant pour retenir l’utilisateur.

  • Il faut aussi avoir recours au texte d’ancrage et lier vos contenus de votre site Web

Lorsque l’utilisateur doit visiter vos pages Web, il doit pouvoir être dirigé vers des liens à travers des textes d’ancrages sur votre site. Par exemple lorsque un utilisateur est en train de lire mon article par exemple, il se pourrait qu’il tombe sur un texte sur lequel on peut cliquer, c’est de ce texte que je parle. On appelle ça un texte d’ancrage. Le robot aussi suit ce lien lorsque il scrolle vos pages Web.

  • Il faut mettre en place un Sitemap pour ses utilisateurs je précise

Lorsque vous arrivez sur un site Web, on a l’habitude de voir juste sur le côté droit,  gauche ou même en dessous de vos contenus un mini Sitemap qui montre un peu comment le site Web se présente. Le plus souvent lorsque je visite les sites Web, je vois les catégories du site Web d’un côté, le menu d’un côté et aussi les derniers articles d’un côté. C’est ce qu’on appelle la ‘’Sitemap de l’utilisateur’’ qui est différent de la Sitemap d’un robot de moteur de recherche.

  • Il faut garder sur la page un nombre acceptable de liens

Pour ça je veux dire qu’il ne faut pas mettre sur une seule page tous les liens de son site Web. Il faut diversifier un peu les liens un peu partout sur vos pages de votre site Web.

L’optimisation on-page  SEO : Comprendre cette notion 

 

J’ai pour habitude de cliquer sur les articles de blog pour les lire et ce que je constate le plus souvent pour des sites Web ou blogs, les gens ne prennent pas la peine de bien rédiger de bons permaliens.

Lorsque je rédige un article que je nomme : ‘’ La vie est belle ‘’ , il faut que votre permalien pour cet article soit : http://www.nomdevotresiteweb.com/la-vie-est-belle

C’est comme ça que vos permaliens doivent être afin de permettre aux robots de comprendre véritablement ce que vous avez écrit.

  • Les mots clés que vous utilisez pour votre site Web doivent être bien lisibles sur vos pages de votre site Web.

Ici il faut que le robot lorsque il viendra scroller votre site Web, qu’il s’aperçoit véritablement le domaine d’activité dans lequel vous exercez.

Par exemple si vous êtes sur un marché de l’immobilier, en principe vos mots clés sur votre site Web principale doivent tourner autour de ce champ sémantique : maison à louer, location chambre, salle de bain, bain de couchage, recherche appartement, espace de cuisine, parking maison, salons grand… etc.

Vous voyez que tous ces mots sont en rapport avec un site Web qui est dans le domaine immobilier. Ce qui enverra pleins d’informations aux robots qui sera en mesure de connaître votre domaine d’expertise.

Si vous n’avez trop d’idées de mots clés de votre domaine d’activité, vous pouvez utiliser seo quantum qui est un outil d’analyse spécialisé dans la recherche de mots clés similaires à votre mot clé principal.

  • Et enfin les nouveaux articles en dessous de vos articles ou de vos pages de votre site Web (ce qu’on appelle ‘’la sidebar’’ de votre site Web).

Comme je disais un peu plus haut dans la partie Sitemap du site Web, il faut toujours mettre en dessous de vos pages des liens vers vos récents articles afin de permettre aux robots de connaître et indexer les nouveaux articles de la partie blog de votre site Web.

C’est tout pour aujourd’hui ! Il faut maîtriser déjà cette base, ensuite viendra le reste comme l’optimisation des contenus sur vos pages Web, la promotion et autres qu’on abordera une prochaine fois. N’hésitez pas à partager aux autres !

Cet article vous plait ? partager-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *