Cet article vous plait ? partager-le !

Lisez en : 3 minutes et 51 secondes

 

Les communautés cette année prennent le pouvoir : comment et  pourquoi ? et qui sont ces communautés sur le web ? . Ce sont des questions que je me suis posé en venant à la troisième édition de l’Africa Digital Communication qui s’est tenu du vendredi 22 mars au samedi 23 mars 2019 au Sofitel Ivoire. Revenons à nos moutons en parlant des communauté en ligne.

Comment les communautés web prennent le pouvoir ?

Aujourd’hui les communautés sont au cœur même de la communication digitale. L’internaute aujourd’hui prends le pouvoir. il choisit vraiment ce qu’il veut regarder ou écouter. Nous ne sommes plus à l’ère de la Télé, ou le contenu est imposé à nous téléspectateurs obligé d’attendre notre émission ou autre programme.

Pourquoi les communautés web prennent le pouvoir ?

Tout simplement parce qu’elles sont autonomes aujourd’hui. Elles sont sur  un média sur lequel elles peuvent contrôler. Elles détiennent le monopole sur les marques. C’est à dire qu’elles sont capables de changer les habitudes ou même de proposer un produit ou service qu’elles veulent à une marque ou un influenceur avec sa communauté. Aujourd’hui les communautés sont à craindre et en même temps prendre au sérieux dans le déploiement des contenus sur le web.

Qui sont les communautés sur le Web ?

adicomdays2019

Les communautés web selon tout ce qui s’est dit dans l’ADICOMDAYS 2019 , ce sont des personnes lambda qui aiment et adhère à ce que vous faites sur le web, les communautés se sont les abonnées , ce sont aussi ces personnes que vous éduquez par vos manières de faire, d’agir et de partager votre passion. Les Communautés aujourd’hui consomment assez et sont maître de leur actions. Et ce n’est pas notre cher David GUEYE ( Directeur Adjoint du numérique TV5 MONDE  qui dira le contraire

‘’ L’internaute décide de ce qu’il veut regarder quand il veut et où il veut. c’est lui que nous choisissons de suivre pour répondre au mieux à ses attentes ‘’

Jour 1 : Grands moments de partages de connaissances, networking et d’expériences, récompenses.

adicomdays2019

D’abord, Cette première journée des adicom days 2019 a commencé par les allocutions des organisateurs de l’événement qui est l’agence Totem expérience. Les panels se sont succédés les unes après les autres sur des sujets chaud tels que :La définition des communautés en afrique , la compréhension des plateformes social média incontournable commes Google, Twitter, Facebook…etc.

Au sortir des ces différents panels, on a reçu pleins d’idées, de réflexions sur le thème des Adicomdays 2019 de cette année. Comme quoi :

  • Sur Facebook désormais le like n’est plus le critère déterminant de  l’engagement. c’est désormais des likes + commentaires et partages.
  • Un influenceur est un particulier qui crée du contenu grâce à son expertise ou sa passion sur une thématique qui va avoir un impact sur sa cible.
  • On oppose souvent les médias traditionnels et digitaux.En vérité, peu importe le média, ce qui prime c’est le contenu et  le message que vous souhaitez communiquer.

Ensuite,  le soir aux environs de 21H30 min, la place était aux Adicom Awards où j’ai été nominé dans la catégorie Tech , remporté par Bissiriou Radji. (félicitations ! , c’est la Côte d’Ivoire qui gagne ).

adicomdays2019
Bissiriou Radji , Lauréat du prix Tech parrainé par Orange Cote d’Ivoire

 

  • Meilleur influenceur web dans la catégorie Impact social : Seynabou Thiam du Sénégal.
  • Catégorie voyage : Steves HounKponou,
  • Catégorie food : Dimples man ,
  • Catégorie mode & beauté : Afua RIDA ,
  • Catégorie humour : Yvidero,
  • Catégorie jeune Talents : Ange freddy.

Cette soirée a été vraiment au top des surprises comme la Team Totem Experience nous avait indiqué deux heures avant le début. Félicitations aux lauréats ! Merci encore pour la joie, l’ambiance que chacun de nous a procuré à cette soirée.

adicomdays2019

Jour 2 : Des ateliers pratique et théorique avec les influenceurs, étudiants, et marques invité.

La deuxième journée des adicom days 2019 a été marqué par des formations pratique et théorique  proposé aux influenceurs, étudiants de certaines écoles et marques afin de pouvoir répondre aux questions tels que : Comment se positionner en tant d’influenceur par rapport aux marques ? comment savoir les  besoins de ses abonnées ? quels sont les métiers du digital ? comment mettre une stratégie digitale en place ? comment monétiser son audience ? …etc.

C’est à toutes ces questions que les formateurs et influenceurs expérimentés de cette deuxième journée on répondu pas à pas. Beaucoup d’informations nouvelles encore ont été partagé pour cette énième journée.

adicomdays2019

Il s’agissait ici de pouvoir vraiment donné toutes les astuces possible pour pouvoir être un influenceur bien niché , qui produire du bon contenu en mettant de l’humain au cœur des ses contenus, et pour finir qui partage cela de manière naturelle sans sponsorisé.

Au campus étudiants c’était tout le contraire. Là bas le but était de mettre l’étudiant nouveau au cœur de l’action. C’est à dire lui faire découvrir certains outils web , leurs utilités, et pour finir comment en faire un métier professionnelle comme certains de leur devanciers au campus influenceur.

Il était 17H13 min quand le dernier intervenant finissait son exposé à la villa Orange digital Academy qui devrait accueillir les étudiants et autres intervenants, influenceurs de adicom days 2019 pour la clôture.

Après le cocktail offert par l’organisation, c’est là que M. Habib BAMBA directeur de la transformation, du digital et des médias à Orange Côte d’Ivoire et Monsieur KAHI accompagné de sa collaboratrice ont pris la parole pour clore les festivités de l’Africa digital communication 2019.

adicomdays2019
Cérémonie de clôture à Orange Digital Academy

Au vu de tout ce qui précède , si il arrivait comme ça qu’on me demande de donner ma note à cette édition de l’adicom days 2019, je donnerai la note de 8,5/10 parce qu’elle a été très chaleureuse en terme de réseautage, instructif en terme d’apprentissage, et pour finir pointu en terme de qualité d’intervenants et autres.

Espérons que l’année prochaine nous nous focalisons sur certaines thématiques comme : les maîtrises des données sur les réseaux sociaux, ou comment être transparent dans l’utilisation des données collectées ? ou encore l’apogée de l’intelligence artificielle  dans la gestion des comptes réseaux sociaux ?

Cet article vous plait ? partager-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *